Nouveaux règlements pour les véhicules hors route

265
La conduite de VTT par des jeunes enfants est souvent banalisée dans des régions rurales. Photo: Archives

Dorénavant, les conducteurs de véhicules hors routes (VHR), tels que les motocross et les VTT, doivent être âgés de 16 ans minimum et détenir un permis de conduire valide pour pouvoir circuler.

 

Ainsi, il faut suivre cette nouvelle réglementation implantée en septembre pour pouvoir rouler sur les sentiers balisés ainsi que les terres publiques, qu’on appelle aussi les terres de la Couronne, et privées appartenant à la municipalité. Selon Gilles Payer, le porte-parole du Ministère des Transports du Québec, cette mesure supplémentaire n’est pas un obstacle pour conduire ce genre de véhicule puisque n’importe quel type de permis peut suffire tant qu’il soit valide.

 

 

  

En plus, les conducteurs mineurs se doivent de suivre une courte formation et de se munir d’un certificat prouvant que cette formation est réussie à bord du véhicule. Si cette condition n’est pas respectée, le jeune peut recevoir une contravention de 450 à 900 $. La personne responsable du mineur ou du véhicule est également pénalisée, voire plus sévèrement encore que pour le fautif.

 

 

 Cette formation est accessible en contactant les associations de véhicules hors route qui peuvent vous donner des références.

 

 

Rappelons qu’il est aussi interdit de circuler à bord de VHR entre minuit et six heures du matin, peu importe l’âge des gens. Aussi, la vitesse maximale permise est de 50 km/h pour les VTT et 70 km/h pour les motoneiges à moins d’indications contraires surtout près des résidences.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here