Des fraudeurs essaient d’extirper de l’argent aux personnes qui cherchent un logement

476

Certaines personnes mal intentionnées tentent de profiter de la crise du logement.

Les réseaux sociaux sont souvent prisés pour dénicher du logement mais des fraudeurs s’invitent aussi sur ces sites. C’est notamment le cas sur la page Logement (à long terme) Baie-des-Chaleurs où des gens se font passer pour des propriétaires et demandent le versement d’un loyer à l’avance pour avoir le droit de visiter, explique Anne-Marie Courtemanche, l’administratrice de la page.

 

Elle mentionne que, de par la nature publique d’Internet, il est difficile de contrôler de façon stricte les personnes qui se joignent aux discussions. Elle rappelle cependant qu’il ne faut jamais verser un loyer avant d’avoir un bail dument signé.

 

Et certains propriétaires tentent aussi de profiter de la situation en publiant des annonces discriminatoires ou en augmentant de façon significative le prix demandé après avoir testé le marché.

 

Selon Anne-Marie Courtemanche, le Québec accuse un sérieux retard en matière de logements abordables.

Dans certaines municipalités comme Gaspé, le taux d’inoccupation des logements est presque nul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here