Des revendications des groupes de femmes pour l’égalité des sexes

113

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine réclame des améliorations dans sa lutte à l’égalité homme femme.

L’organisme profite de la Journée internationale des droits des femmes pour revendiquer une équité considérant particulièrement les répercussions de la pandémie de COVID-19.

Selon l’agente de projet, Sara Ternoir, les femmes subissent les impacts dans une proportion plus importante compte tenu de leurs responsabilités familiales, particulièrement dans le contexte actuel.

La problématique du manque de place en garderie revient également à l’actualité puisque des femmes ne peuvent retourner sur le marché du travail.

À son avis, des améliorations sont souhaitables pour rétablir une équité depuis si longtemps revendiquée par les différents organismes.

Selon Sara Ternoir, le gouvernement doit reconnaître que la pandémie de coronavirus fragilise la situation des femmes et qu’il est grand temps que des améliorations soient apportées pour établir l’équité entre homme et femme.

Près de 60% des femmes dans le monde travaillent dans l’économie informelle, gagnent moins, épargnent moins et risquent davantage de sombrer dans la pauvreté.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here