Des vélos électriques en Gaspésie, mais la ville de Gaspé y échappe

644

Certaines villes gaspésiennes bénéficieront d’une offre de vélos électriques en libre-service implantée selon les prévisions lors de l’été 2022.

Les trois villes qui en profiteront sont New Richmond avec 12 vélos, Carleton-sur-Mer avec 8 et finalement Sainte-Anne-des-Monts avec 4. Gaspé est la seule ville qui n’a pas été retenue pour des raisons administratives. Certaines bornes figuraient hors du périmètre urbain de la ville comme à la plage de Haldimand explique le maire de Gaspé Daniel Côté. La Ville espère quand même présenter un projet similaire pour l’été 2022.

Marie-Andrée Pichette, la directrice générale de la RÉGîM, assure que les vélos auront une excellente autonomie. Ils doivent tout de même demeurer dans leur municipalité propriétaire. Il y aura deux façons d’abandonner le vélo, soit avec les bornes de recharge ou les bornes d’abandon virtuelles, mentionne-t-elle. Les cadenas sont intégrés aux vélos.

En recevant 125 000 $ provenant d’une enveloppe de 5 à 6 millions de dollars du ministère des Transports, la RÉGîM peut maintenant aller en appel d’offres. En Gaspésie, le programme coûtera 250 000 $ et la régie finance à 12% le budget. Les municipalités participantes s’occupent du reste.

Certains détails obtiendront des réponses suite à l’appel d’offres tels que la vitesse à laquelle les vélos peuvent aller, les tarifs d’utilisation (tarif de saison ou à usage unique), ainsi que la réglementation qui sera en vigueur, par exemple l’obligation de porter un casque ou non.

En 2023, il devrait y avoir trente vélos supplémentaires pour la deuxième flotte et Gaspé figure dans les plans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here