Des voix s’élèvent pour des données sur la contamination des nappes phréatiques

238
La plateforme de forage Bourque Photo: Source Pétrolia

Des groupes écologistes réclament des données sur la contamination des eaux souterraines à proximité de tous les puits d’hydrocarbures forés au Québec au cours des 20 dernières années.

Cette demande fait suite à des analyses qui concluent à une dégradation de la qualité de l’eau souterraine dans le secteur de Bourque  près de Murdochville, après des forages exploratoires effectués à l’époque par Pétrolia en 2012.

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, fait partie du groupe signataire d’écologistes.  Il explique que les tests effectués depuis 2014, année de l’entrée en vigueur du Règlement sur les prélèvements des eaux et leur protection, ont démontré une contamination à partir du puits foré.

Selon le groupe environnemental, il y a eu près d’une quinzaine de puits qui ont été forés en Gaspésie avant 2014 et qui n’ont pas été testés. Outre le secteur de Bourque, il y a ceux de Haldimand et de Galt près de Gaspé.

Les groupes d’écologistes se demandent dans ces circonstances pourquoi Québec devrait indemniser les pétrolières suite à sa décision de mettre fin à l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures, alors que ces entreprises ont laissé de tels dégâts derrière elles.

Parmi les autres signataires, on retrouve la Fondation David Suzuki, Équiterre et Nature Québec.

1 COMMENTAIRE

  1. Peut on me dire quel est la profondeur de la nappe phréatique. Pour des informations un professeur du cégep qui habite près de l’ancien plan molson a due abandonné sont puits artésien pour des fuites de méthane bien avant que les forages ont eu lieu a haldimand. Donc selon moi ils est questions de choisir des sujets qui enflâmes les électeurs pour gagné des votes. Faudrait bien que ca cesses un jour et dire la vérité et ils de même pour LM qui on envoyé des blocs de résines dans le LET qui ce sont enflammé et même plus ci ont prend le temps de vérifié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here