Deux études provinciales pour améliorer le secteur des pêches

246

Québec lance deux études dans le secteur des pêches afin de développer entre autres l’autonomie alimentaire et le développement économique régional.

 

Une première étude désire mettre à jour la contribution du secteur des pêches et de l’aquaculture commerciale pour le dynamisme et l’économie des communautés côtières. La grande question de l’étude : comment influencer leur développement socio-économique ? « On veut savoir comment le gouvernement peut intervenir dans le dossier pour ultimement accompagner de la meilleure des façons le secteur des pêches », explique le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, qui en a fait l’annonce à Rivière-au-Renard.

 

La deuxième étude se penche sur l’autonomie alimentaire dans l’optique d’améliorer davantage la contribution des communautés.

 

Les résultats de ces études visent ainsi à éclairer le gouvernement pour accompagner le mieux possible les industries des pêches et devraient sortir l’été prochain. En bref, concernant la valeur des produits aquatiques du Québec sur le marché intérieur, pour 2019, il y a eu des exportations de l’ordre de 427 millions de dollars et des importations de 575 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here