Dossier aérien, la concurrence se précise à Gaspé

621
L'aéroport de Gaspé, Michel-Pouliot. Photo: Geneviève Patterson

Le maire de Gaspé espère une concurrence à long terme pour la desserte aérienne de Gaspé avec Pascan Aviation et PAL Airlines.

La décision d’Air Canada de ne pas revenir à Gaspé et de fonctionner en sous-traitance pour assurer un service à l’aéroport Michel Pouliot laisse entrevoir un scénario qui sera à l’avantage de la population.

Ce qui se dessine, selon Daniel Côté,  Pascan Aviation deviendrait le transporteur régional pour Air Canada, ce qui assurerait un accès aux vols internationaux. Du côté de la compagnie PAL Airlines, qui s’installera à Gaspé à la fin mai, elle est déjà sous-traitante avec West Jet pour les destinations internationales.

Pour le maire, il s’agit du portrait idéal pour une concurrence qui va permettre de voyager à bas prix.

Le maire souhaite que les deux transporteurs puissent demeurer à Gaspé, sans quoi, le modèle de monopole exercé auparavant risque de s’installer à nouveau.

Daniel Côté précise que pour éviter un retour en arrière,  le ministre des Transports, François Bonnardel, devrait proposer des règles au niveau des prix. Adopter un prix plancher et/ou un prix plafond sur les billets.

Le maire de Gaspé se questionne d’ailleurs sur les intentions de François Bonnardel, qui n’a pas encore son plan dans le dossier aérien régional.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Bien drôle situation, ce n’est qu’en Gaspésie que l’on voit cela: Défier la logique. Moins de population, moins de clients pour le transport aérien et quatre fois plus de transporteurs. Air Canada l’indésirable qui reviendra bien gonflée de nos taxes, Pascan déjà là , Pal Air et la Coop. Ça va finir comme d’habitude. Un aéroport sans avion, un port de mer sans bateau, un train sans chemin de fer. Dommage que la Bolduc n’est plus, elle ajouterait cela à la « bastringue ».
    Gaston Langlais – Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here