Dossier crevette, Diane Lebouthillier ne s’avance pas sur un possible moratoire

341
La ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier. Photo : Sonia Landry

Diane Lebouthillier dit être en contact avec les principaux acteurs de la pêche à la crevette pour trouver des solutions afin d’aider les travailleurs et l’industrie.

La nouvelle ministre des Pêches et Océans dit sympathiser avec les employés, les entreprises et la communauté affectés.

En point de presse mardi matin, Diane Lebouthillier a précisé être préoccupée par la situation et travaillée de concert avec ses collègues provinciaux et fédéraux pour apporter l’aide nécessaire:

 

La ministre a ajouté que les pêcheurs ont capturé jusqu’à maintenant seulement 24% du quota alloué par Pêches et Océans cette année qui est de 14 500 tonnes.

Diane Lebouthillier ne veut pas spéculer pour l’instant sur un possible moratoire avec les chiffres évoqués et préfère attendre d’avoir les données scientifiques :

 

L’avis scientifique doit être publié à la fin octobre et la ministre s’est engagée à consulter l’industrie de la crevette avant de rendre une décision.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here