Élection 2018: Dépouillement judiciaire demandé aux Îles

402

La candidate libérale défaite dans la circonscription des Îles à l’élection générale du premier octobre, Maryse Lapierre, demande un dépouillement judiciaire.

Elle a été battue par le candidat du Parti Québécois et ancien maire des Îles, Joël Arseneau, avec une majorité de seulement 18 voix.

Elle avait concédé la victoire, le soir de l’élection, lorsque le résultat préliminaire donnait au péquiste une avance de 41 voix.

Or, cet écart a été révisé à la baisse à deux reprises, depuis, dans la foulée du décompte des votes hors circonscription, et du processus de recensement des votes.

En vertu de l’article 386 de la Loi électorale, le dépouillement doit commencer dans les quatre jours de la présentation de la demande, et doit être réalisé le plus rapidement possible.

Pour sa part, Maryse Lapierre ne commentera pas la démarche.
À compter d’aujourd’hui, c’est le PLQ qui prend le relais de ses communications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here