Les environnementalistes de la Gaspésie condamnent le vandalisme à la résidence du PDG de Junex

174

Les groupes écologistes de la région condamnent les gestes de vandalisme à la résidence du président de Junex et ne craignent pas trop de répercussions pour leur crédibilité.

Des militants d’un groupe qui s’oppose aux projets d’hydrocarbures en Gaspésie ont brisé les vitres et les pneus de la voiture de Jean-Yves Lavoie en plus d’asperger la maison de peinture.

La présidente du comité Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé, Lise Chartand, trouve que ces personnes sont allées trop loin dans leur façon de protester contre Junex.

 

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, ne cautionne pas non plus ces gestes qui ne font pas partie du genre de stratégie de son organisme.

 

Cependant, il n’est pas surpris que cela se produise aujourd’hui pour plusieurs raisons :

 

Lise Chartrand croit que l’image des groupes écologistes pourrait être ternie en raison des événements, mais ne craint pas pour son comité qui est connu de la population depuis 5 ans.

 

Pascal Bergeron ne croit pas non plus qu’Environnement Vert Plus puisse écoper suite à ces actes de vandalisme, car son groupe est connu dans la région depuis près de 30 ans pour les différentes batailles menées en Gaspésie.

Le Conseil régional de l’environnement de la Gaspésie condamne fermement ces événements qui ne contribuent en rien à la cause, selon son porte-parole Yanick Desbiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here