Financement pour l’habitat du poisson

108

L’Association de gestion halieutique micmaque et malécite obtient du financement pour restaurer l’habitat du poisson en milieu côtier.

 

800 mille dollars seront investis.

Les opérations cibleront des herbiers de zostère, des marais salés, des bancs coquilliers et des corridors de migration dans les territoires d’importance pour les communautés Gesgapegiag, de Gespeg et pour les Malécites de Viger.

De plus, l’association micmaque-malécite poursuivra le développement de son projet de valorisation des macroalgues marines qui a permis de lancer des produits tels qu’une relish de mer et un mélange à tartare en 2017.

La semaine dernière, l’association a aussi installé de nouvelles filières de culture d’algues sur son site marin de Paspébiac. Plus de 693 mille dollars ont été investis jusqu’ici.

Et finalement, c’est 1,2 million de dollars qui ont été investis pour le bateau-école le NIGNAG.

Guy Pascal Weiner, coordonnateur des pêches chez les Malécites de Viger, explique que ce genre d’investissement permet aux communautés de se développer de façon durable :

 

Depuis 2016, l’AGHAMM a reçu 2,7 millions de dollars.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here