Forte hausse des demandes d’admission au Cégep de la Gaspésie

293

Les inscriptions sont en hausse au Cégep de la Gaspésie et des Îles alors que 900 demandes d’admission ont été reçues dans le cadre du premier tour qui s’est terminé le 1er mars.

En 2022, seulement 600 demandes avaient été déposées à pareille date.

Les résultats de ce premier tour d’inscriptions sont une étape importante, car cela permet aux cégeps de décider quels seront les programmes qui seront ouverts à la session d’automne ainsi que le nombre d’élèves qu’il y aura par classe.

Ainsi, seuls deux programmes ne pourront pas être offerts à l’automne 2023, soit Technique d’éducation à l’enfance à Gaspé et Transformation des produits aquatiques à Grande-Rivière.

Selon Serge Rochon, directeur des études, le nombre de demandes doit cependant être pris avec prudence :

 

Quatre cent quarante demandes proviennent de l’international, dont 140 françaises. De ce nombre une sur deux se concrétisera probablement. Pour ce qui est des autres pays, et ceux d’Afrique plus particulièrement, les démarches peuvent être complexes et ne pas aboutir :

 

Deux cent soixante demandes proviennent de la région, soit 35 étudiants de plus que l’an passé, faisant passer le taux de rétention de 75 à 77%. Il s’agit là d’une excellente nouvelle qui démontre que les programmes d’études offerts correspondent aux aspirations des jeunes de la région.

Les demandes d’inscriptions des autres régions du Québec demeurent pour leurs parts assez stables avec 207, comparativement à 210 l’an dernier.

Pour ce qui est de l’hébergement, Serge Rochon reconnaît qu’il s’agît d’un défi qui demande de gros efforts de la part de l’institution :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here