Forte opposition contre le redécoupage de la carte électorale fédérale

161

Plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer le projet de redécoupage de la carte électorale.

Si adoptée, cette proposition prévoit l’élimination d’une des quatre circonscriptions fédérales de l’Est-du-Québec tout en augmentant la superficie de la circonscription Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine de près de 50%, rendant pratiquement impossible une représentativité équitable de sa population, dont les réalités et particularités sont déjà significativement différentes d’un bout à l’autre de la circonscription.

Une trentaine de politiciens, fédéraux, provinciaux et municipaux de l’Est-du-Québec, dont Sylvain Roy, Kristina Michaud et Mathieu Lapointe entre autres, publient aujourd’hui dans les quotidiens nationaux une lettre qui dénonce vigoureusement ce projet de redécoupage. Ils affirment dans leur lettre que la réalité régionale et territoriale est balayée du revers de la main sans égards aux défis encore plus grands que ce redécoupage engendrerait, notamment une superficie exagérément vaste pour les circonscriptions restantes.

À noter que les libéraux fédéraux s’opposent au redécoupage de la carte électorale.

Dans une résolution adoptée à l’unanimité des membres présents lors d’une séance extraordinaire tenue le 10 août dernier, l’Association Libérale Fédérale Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine s’est formellement opposée à la proposition de révision de la carte électorale de la Commission sur les délimitations des circonscriptions fédérales pour le Québec.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here