François Legault s’engage à plus pour les régions

279
Le premier ministre du Québec, François Legault, en point de presse durant la pandémie de la COVID-19. Photo: Courtoisie/ gouvernement du Québec.

Les régions semblent être l’un des chevaux de bataille de la Coalition Avenir Québec pour les prochains mois.

C’est ce qui ressort du discours inaugural du premier ministre François Legault prononcé hier à l’Assemblée nationale.

Dans le secteur de la santé, le gouvernement veut redonner aux régions la gestion du système dans leur territoire contrairement à la réforme Barrette en 2015 qui a centralisé davantage les pouvoirs à Québec.

François Legault veut que les décisions soient prises par les personnes qui sont sur le terrain :

 

Le premier ministre veut aussi miser sur une économie verte dans les prochaines années et diminuer ses gaz à effet de serre de plus de 37% d’ici 2030. Pour ce faire, il réaffirme qu’il n’est plus question de miser sur les hydrocarbures.

 

François Legault est aussi revenu sur sa promesse électorale de 2018 de transférer des milliers d’emplois de la fonction publique vers les régions. Selon lui, la pandémie a permis de démontrer que le télétravail était possible et représente une opportunité pour le gouvernement d’offrir des emplois de qualité à toutes les régions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here