Fred Junior prédit un printemps hâtif cette année

185

C’est Fred Junior qui a annoncé l’arrivée d’un printemps hâtif cette année, dans le cadre de la 11e édition du Jour de la marmotte de Val-d’Espoir.

 

Le cœur était à la fête aux petites heures du matin,  comme le veut la tradition chaque 2 février du côté de Val-d’Espoir depuis maintenant 11 ans. Le temps doux et nuageux a fait en sorte que Fred Junior, l’héritier de Fred la marmotte, n’a pas pu voir son ombre. Ainsi, le printemps sera hâtif pour l’année 2020.

Chaque année, pas moins de 500 personnes prennent part aux festivités et le personnel a une façon unique de procéder au décompte. Renée Laurendeau, attachée de presse de l’animal fouisseur :

 

De plus, autre nouveauté cette année, deux enfants de Val-d’Espoir, Florie et Alexis, ont pris part à la révélation de Fred Junior, accompagné du directeur général de Percé, Jean-François Kacou, qui vivait sa toute première journée de la marmotte :

 

Finalement, écoutons les commentaires de Roberto Blondin, fondateur de cette journée au Québec :

 

Dorénavant, les crêpes et le café seront servis dans de vraies tasses et de la vraie vaisselle. Photo: Geneviève Patterson.
Les festivités ont commencé bien avant le lever du soleil. Déjà aux premières heures de la journée, des gens s’activaient sur la piste de danse improvisée dans l’église de Val d’Espoir. Photo: Geneviève Patterson.

 

C’était une première journée de la marmotte pour Jean-François Kakou, directeur général de la Ville de Percé. Photo: Geneviève Patterson
Roberto Blondin présentant fièrement Fred Junior à la foule rassemblée. Photo: Geneviève Patterson

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here