Le froid favorise la formation des glaces dans le golfe Saint-Laurent

98

En ce début d’année, la couverture de glace du golfe du Saint-Laurent est deux fois plus importante que la moyenne historique des 30 dernières années.

Selon les données du Service canadien des glaces, leur étendue couvrait 9 % de sa superficie en date du premier janvier, contre une normale de 5 %.

Jason Ross, prévisionniste principal, parle d’une formation hâtive d’environ deux semaines.

 

C’est vers la fin février ou au début mars, que la couverture des glaces du golfe atteint son sommet.

Cette année, on anticipe une étendue supérieure à la moyenne climatique de 45 %.

 

En comparaison, au début du mois de janvier 2017, la couverture de glace n’était que de 2 % dans le golfe du Saint-Laurent.

À son maximum, deux mois plus tard, il en couvrait 38 % de la superficie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here