Une session mouvementée pour la ministre du Revenu national Diane Lebouthillier

140

Diane Lebouthillier avoue avoir passé un automne mouvementé à Ottawa et ne craindrait pas pour son poste de ministre du Revenu national si un remaniement ministériel survenait aujourd’hui.

La députée fédérale de la Gaspésie et des Îles commente ses dernières semaines de travail à la Chambre des communes où elle a été interpellée par ses adversaires pour ses déclarations dans certains dossiers.

Entre autres cet automne,  l’opposition l’a critiqué pour avoir manqué de respect envers les fonctionnaires de son ministère, de même que pour ses propos envers son agence sur l’évasion fiscale.

Dans ce cas, la ministre affirmait que son gouvernement avait recouvré une somme de 25 milliards de dollars, alors que les fonctionnaires ne pouvaient confirmer que la somme avait été totalement récupérée. Elle a ensuite précisée que l’agence était sur la bonne voie pour aller chercher l’argent qui était dû au fisc.

Diane Lebouthillier explique que c’est le rôle de l’opposition de  discréditer le travail des ministres du gouvernement et qu’elle est en plein contrôle de son ministère.

 

La ministre du Revenu national affirme faire un bon travail et ne serait pas inquiète pour son poste si un remaniement ministériel survenait maintenant. D’ailleurs, Diane Lebouthillier, affirme qu’aucune réorganisation au sein du gouvernement n’est prévue.

 

Depuis qu’elle a été élue, la députée précise que la Gaspésie et les Îles ont reçu plus de 230 millions de dollars en investissement de son gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here