Les homardiers en mode solutions pour 2019

140

Malgré la déception liée à la fermeture de leur zone de pêche, les homardiers de la Gaspésie veulent se tourner vers 2019 pour s’assurer de ne pas revivre les événements de cette année.

Lundi, le ministère des Pêches et des Océans a avisé que la zone comprise entre Percé et Gascon sera fermée dès vendredi en raison de la présence de baleines noires aperçues au large de la côte. Cette décision devrait mettre fin à la saison de près de la moitié des pêcheurs.

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie affirme avoir discuté lundi en soirée avec le ministre Dominic LeBlanc pour tenter d’éviter la fermeture. O’Neil Cloutier explique avoir même proposé aux scientifiques un système de surveillance des baleines dans les zones de pêches, mais sans succès.

 

Après discussion, O’Neil Cloutier convient que la protection des baleines noires cette année est une priorité pour le gouvernement afin ne pas perdre l’accès au marché des États-Unis pour la vente des produits de la mer.

Le directeur du regroupement croit qu’il faut se tourner rapidement vers la saison de 2019 afin d’éviter une répétition des irritants de cette année.

Il confirme que des scientifiques du ministère viendront prochainement  pour discuter du protocole de protection des baleines et voir si des changements pourraient être apportés dès l’an prochain. Il cite en exemple les quadrilatères de fermeture qui pourraient être plus petits le long de la cote, ce qui permettrait de poursuivre la pêche.

 

Selon O’Neil Cloutier, les observations et le suivi effectué cette année pour les déplacements des baleines devraient aussi démontrer qu’elles ne s’approchent pas suffisamment des côtes pour interdire la pêche au homard dans de plus faibles profondeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here