Il y a toujours une urgence d’agir pour sauver le Château Dubuc

204
M. Jean-Marie Fallu. Photo: Gracieuseté.

Patrimoine Gaspésie a envoyé une lettre à la ministre de la Culture Nathalie Roy pour une intervention d’urgence pour sauver le Château Dubuc à Chandler.

Jean-Marie Fallu, le président de Patrimoine Gaspésie, demande que le bâtiment « d’une valeur patrimoniale élevée » soit déplacé des berges puisqu’actuellement il est abandonné aux caprices de la mer et à l’érosion côtière. Le tout coûterait environ 500 000 dollars, mentionne Jean-Marie Fallu.

L’aide financière du gouvernement est donc impérative puisqu’aucune municipalité gaspésienne ne peut se permettre de débourser de telles sommes de sa propre poche, explique le président de Patrimoine Gaspésie.

 

Selon Jean-Marie Fallu, advenant que le Château Dubuc soit déchiqueté par les flots, les conséquences financières seraient semblables à celles de l’intervention souhaitée. En effet, il faudrait ramasser les débris à la mer.

 

En plus, le nouveau conseil municipal de Chandler propose de collaborer dans la relocalisation du Château Dubuc en offrant de l’aide technique et un terrain pour y placer la villa. En plus, la communauté locale s’est mobilisée ce printemps en formant un OBNL pour prendre le dossier en charge.

 

Pour l’instant, Jean-Marie Fallu n’a reçu qu’un accusé de réception concernant la lettre envoyée le 28 avril. Il assure qu’il relancera le cabinet de la ministre cette semaine s’il n’y a aucune suite à sa demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here