Jean-Pierre Pigeon un peu déçu, mais confiant pour l’avenir

145

Le candidat conservateur aux dernières élections, Jean-Pierre Pigeon, se rallie au nouveau chef de son parti, même s’il aurait préféré voir Peter MacKay remporter la course à la chefferie.

C’est Erin O’Toole qui a été élu chef du Parti conservateur en obtenant 57 % des votes après trois tours de scrutin. Il a éliminé du même coup son principal adversaire Peter MacKay.

Jean-Pierre Pigeon, qui souhaitait que ce dernier devienne chef, ne cache pas sa déception, mais affirme que le parti passe avant tout et respecte le choix des membres.

 

Le conservateur de longue date estime que l’arrivée d’un nouveau chef va donner toutes les motivations nécessaires aux troupes pour battre les libéraux de Justin Trudeau aux prochaines élections . Selon lui, la quantité de membres qui ont participé au vote est aussi un bon indice de la popularité du parti même auprès des jeunes.

 

Jean-Pierre Pigeon n’a pas apprécié le discours de l’ancien chef, Andrew Scheer, qui a, selon lui, réglé des comptes personnels.

 

Jean-Pierre Pigeon avoue qu’il serait en réflexion si Erin O’Toole lui demandait d’être candidat aux prochaines élections.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here