La députée de Gaspé veut une intervention du ministre Roberge

220
La députée péquiste Méganne Perry Melançon. (photo: Gilles Philibert)

La députée de Gaspé espère toujours que le ministre de l’Éducation entame des procédures pour aller au fond des choses entourant la gouvernance au Centre de services scolaire des Chic-Chocs.

Méganne Perry Mélançon a rencontré mercredi le ministre Jean-François Roberge pour lui faire part de ses inquiétudes sur les départs d’administrateur et le climat qui sévirait au centre de service.

La députée précise que la discussion a au moins permis au ministre d’avoir l’heure juste sur la situation.

Selon Méganne Perry Mélançon, le ministre de l’Éducation doit nommer une personne pour entendre les témoignages des bénévoles et travailleurs sur le climat qui règne au CSS des Chic-Chocs. Les gens impliqués doivent pouvoir parler en toute confidentialité, car ils craignent des représailles.

La députée de Gaspé garde espoir que Jean-François Roberge acquiesce à sa demande, mais ne veut pas se faire trop d’illusion, puisque ce dernier ne semblait pas très réceptif.

En mars dernier, 5 membres du conseil d’administration du Centre de service scolaire des Chic-Chocs ont démissionné de leur poste.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here