Près de la moitié des cas actifs en éducation et soins de santé

882
Le Centre de services scolaire des Chic-Chocs a fait l'annonce de cette nouvelle en après-midi aujourd'hui. Photo: Facebook/Centre de services scolaire des Chic-Chocs.

Environ 50% des 82 cas actifs de la COVID-19 dans la Côte-de-Gaspé sont dans des établissements qui offrent des soins de santé et dans le réseau scolaire, selon les données de la santé publique.

Le directeur de la Santé publique, le Dr Yv Bonnier-Viger,  explique que la majorité des cas sont dans ces deux groupes,suivis ensuite de personnes qui ont été infectées par d’autres individus qui ont participé à la chasse :

 

Même avec ce nombre de cas, le Dr Bonnier-Viger, précise que le personnel de la santé publique, qui fait les enquêtes épidémiologiques, réussit à retracer les personnes qui seraient à risque de développer la maladie. La situation est toujours sous contrôle et est encore loin d’être similaire à celle d’Avignon lorsque ce secteur est entré en zone rouge :

 

Cependant, malgré les bonnes données des derniers jours dans Avignon, le secteur est toujours en zone rouge même si les recommandations du directeur de la Santé publique sont de baisser au niveau orange.

Ce qui fait dire au préfet, Daniel Côté, qu’il faut éviter que la MRC de La Côte-de-Gaspé se retrouve en rouge, avec les mesures de confinement, puisqu’on ne sait pas, à quel moment on va en sortir :

 

Sur cet aspect, le Dr Yv Bonnier-Viger déplore que ses recommandations au gouvernement ne soient pas appliquées pour Avignon, contrairement à ce que laissait entendre le fameux code de couleurs annoncé au début de la 2e vague :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here