La MRC de la Côte-de-Gaspé possède une grande richesse patrimoniale

249
Le phare de Cap-Gaspé, un bâtiment d'une valeur patrimoniale exceptionnelle

La MRC de la Côte-de-Gaspé compte 294 bâtiments qui présentent un intérêt patrimonial sur son territoire, dont huit biens possédant une valeur exceptionnelle.

 

Cet inventaire vise à mettre en valeur ces bâtiments-là afin de les préserver. Cette liste, sur laquelle la MRC travaille depuis avril 2020, permet donc au public de connaître l’étendue de leur richesse patrimoniale. Par conséquent, des actions sont prises pour y parvenir comme une journée du patrimoine et présenter des capsules vidéos d’information destinées aux citoyens. Aussi, les propriétaires privés recevront des meilleurs outils pour assurer une pérennité à leur bâtiment. Julie Pineault, agente de développement rural et culturel de la MRC, donne l’exemple de recommandations de matériaux à utiliser pour refaire la toiture du bâtiment.

 

Ainsi, la MRC a dressé un inventaire qui se décline en plusieurs catégories, débutant à moyenne où 44 bâtiments ont été répertoriés et grimpant jusqu’à exceptionnelle. En haut de la pyramide, on retrouve les phares de Cap-des-Rosiers, de Cap-Gaspé et Pointe-à-la-Renommée entre autres. Ces qualificatifs sont jugés selon une échelle comportant plusieurs critères tels que l’âge du bâtiment, son état d’authenticité, sa fonction actuelle et passée, énumère Julie Pineault.

 

Certaines MRC de la péninsule ont déjà recensé les bâtiments ayant un intérêt patrimonial sur leur territoire. En fait, une nouvelle loi oblige les MRC à détenir un inventaire du patrimoine bâti. Donc selon Madame Pineault, à court terme, d’ici trois ans, toutes les régions du Québec amorceront le travail de recherche dans le dossier ou mettront leurs listes à jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here