L’ATR Gaspésie applaudit le projet de loi sur l’hébergement

205
Photo: Pexels

Tourisme Gaspésie approuve la décision de Caroline Proulx de serrer la vis aux plateformes de location d’hébergement de courte durée ainsi qu’aux locateurs non conformes.

La ministre du Tourisme a déposé un projet de loi pour exiger des locateurs qu’ils possèdent un certificat d’enregistrement du ministère et obliger les entreprises transactionnelles à valider ces derniers.

Selon des données du Regroupement des comités de logements et location du Québec, à la fin de février, environ 75 % des 850 annonces en Gaspésie et aux Îles seraient illégales.

La directrice de Tourisme Gaspésie, Joëlle Ross

 

Tourisme Gaspésie, qui récolte environ 2M$ annuellement en taxes à l’hébergement pour faire la promotion de la région, précise que les locateurs fautifs ne paient pas leur juste part et profitent de retombées :

 

Joëlle Ross parle aussi d’équité envers les entreprises d’hébergement qui participent à l’effort de promotion:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here