L’avenir des forêts passe par une harmonisation des usages

116

La Table de consultation sur l’avenir des forêts a fait ressortir l’importance d’avoir une harmonisation des usages pour assurer un meilleur développement économique et la préservation de la biodiversité.

Une trentaine de participants provenant surtout de l’industrie forestière étaient présents à Gaspé jeudi avec quelques-uns du secteur récréotouristique et de l’environnement.

Les membres de l’industrie forestière ont surtout parlé de productivité, de l’approvisionnement en bois et de prévisibilité comme sur la stratégie qui sera développée pour la protection du caribou :

La ministre de la Forêt, Maïté Blanchette Vézina :

 

La directrice de la Coopérative forestière de la Gaspésie, Marilou Légaré, a profité de la rencontre pour demander un meilleur financement pour les travaux de reboisement :

 

Le directeur de la Société de gestion des rivières de Gaspé a souligné l’importance des bandes forestières qui protège les rivières de la Gaspésie.  Il demande que les affluents aient la même protection de 60 mètres, alors qu’elle est seulement de 20 mètres.

Rémi Lemerise veut aussi que les chemins forestiers soient mieux entretenus pour éviter le déversement de trop de sédiments dans les rivières à saumon:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here