Le bureau québécois de publicités des droits à Percé ferme définitivement ses portes

419
Céline Bonneau, représentante régionale du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)

Les bureaux québécois de publicités des droits installés à Percé et à New Carlisle servant à consulter le registre foncier ferment définitivement leurs portes.

Étant les seuls bureaux de ce type offerts par Services Québec en Gaspésie, dorénavant quiconque désirant des informations sur le registre foncier devra y parvenir de façon électronique uniquement. La présidente régionale du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Céline Bonneau, s’oppose à cette décision puisqu’elle complique l’accès à l’information pour les personnes moins habiles avec l’informatique. « Ici encore, certains secteurs peinent à avoir un service internet de qualité. Aussi, c’est malheureux de ne plus avoir accès à une personne ressource pouvant nous aider sur le site », se désole-t-elle.

Céline Bonneau parvient mal à expliquer les raisons derrière ces fermetures, elle avance toutefois que des motifs budgétaires ont dû motiver cette décision, surtout que depuis la pandémie ces services étaient déjà non disponibles.

Cette fermeture des 73 bureaux de Service Québec partout dans la province pour consulter le registre foncier fait suite à l’adoption en octobre 2020 du projet de loi 35 voulant « moderniser certaines règles relatives à la publicité foncière et à favoriser la diffusion de l’information géospatiale ».Cette loi a été écrite par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Jonatan Julien.

En Gaspésie, la présidente régionale du syndicat assure qu’il n’y aura aucune perte d’emploi puisque les employés seront simplement affectés à d’autres postes au sein de Services Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here