Le Camp de la rivière démonte ses installations

1261

Les participants au Camp de la rivière s’apprêtent à démanteler leurs installations.

Après un an d’occupation sur la route 198, en bordure du chemin menant aux puits Galt de Junex à 20 kilomètres de Gaspé, le groupe de militants environnementalistes dit prendre une pause.

Le démontage et le nettoyage du site se dérouleront en fin de semaine prochaine.

L’un des participants, Pascal Bergeron, explique cette décision.

 

Il ajoute cependant qu’il ne lance pas la serviette pour autant.

 

Le groupe a fait sentir sa présence sur la Pointe gaspésienne au cours des derniers mois en organisant des activités sur le site, en distribuant des feuillets d’information dans les lieux publics, en intervenant aux séances du conseil municipal ou en manifestant aux conférences de presse lors de la visite de ministres.

Pascal Bergeron estime que plusieurs centaines de personnes sont passées sur le site en appui à la cause.

Le Camp de la rivière avait vu le jour le 8 août 2017, en soutient à un groupe anonyme venu bloquer l’accès aux puits de Junex pendant quelques jours et vandaliser le site.

Plus récemment, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, a entamé des démarches judiciaires contre le Camp de la rivière. Une rencontre devant la cour entre les 2 parties est d’ailleurs prévue le 2 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here