Le CISSS confiant de l’entretien de ses systèmes de ventilation

198
L'hôpital de Gaspé. Photo : Archives

Le CISSS de la Gaspésie estime avoir un comportement exemplaire face à l’entretien des systèmes de contrôle de qualité de l’air dans ses établissements.

Québec fera bientôt des tests dans les hôpitaux puisqu’il est établi que la Covid-19 se répand par les aérosols.

Depuis le début de la pandémie, le CISSS a créé des zones chaudes séparées par des cloisons rigides, rappelle le directeur des services techniques Harris Cloutier.  En guise de double protection, un système d’extracteur d’air vers l’extérieur a été installé.  Aux endroits où extraire l’air vicié était impossible, le CISSS a ajouté à ces systèmes des filtres Hepa :

 

Le portrait est le même dans tous les hôpitaux du territoire, soutient le directeur des Services techniques, qui note par contre avoir adapté la solution selon les lieux :

 

Harris Cloutier est confiant de la qualité de la stratégie appliquée depuis le début de la pandémie en matière de qualité de l’air :

 

1 million de dollars ont été investis pour aménager des zones froides, tièdes et chaudes, pour acquérir des thermopompes afin d’améliorer le confort des usagers et pour améliorer les systèmes d’alimentation et d’extraction d’air.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here