Le CSS des Chic-Chocs numérisera bientôt ses données

250

Le Centre de services scolaires des Chic-Chocs accueille favorablement les investissements de Québec afin de numériser l’ensemble des données accumulées par les CSS.

 

Cette réaction fait suite à l’annonce lundi dernier du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, et de son collègue Éric Caire, responsable de la Cybersécurité et du Numérique qui injectent un investissement de 10,6 millions $ sur deux ans.

 

Diverses données seront donc numérisées afin de faciliter leur accessibilité, notamment pour connaître la situation quant à l’absentéisme des jeunes ainsi que leur taux de diplomation entre autres. Ainsi grâce à ses données, il sera possible de prévenir les échecs scolaires en dépistant les élèves les plus à risque de décrochage dès leur arrivée en secondaire 1.

 

Les ressources humaines se chargent ensuite de réunir les adolescents ayant un profil similaire faisant face à des défis semblables pour leur offrir du soutien plus adapté à leur réalité. C’est pourquoi cinq millions de l’enveloppe au niveau provincial sont réservés au déploiement d’équipes de soutien dans les écoles, explique Josée Synnott, directrice générale par intérim au CSS des Chic-Chocs.

 

Pour l’instant, le CSS des Chic-Chocs ignore quand débutera la numérisation de ses données. Néanmoins, Josée Synnott vante le succès rencontré par cette démarche dans certains CSS.

 

 

Josée Synnott espère donc que l’intelligence numérique viendra alléger la bureaucratie sans qu’au contraire elle alourdisse les tâches du personnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here