Le maire et la directrice générale de Cloridorme démissionnent

1164
L'hôtel de ville de Cloridorme. Photo : Archives

Le maire de Cloridorme, Pierre Martin, et la directrice générale, Dominique Tremblay, remettent leur démission en raison d’attaques personnelles répétées de la part d’un petit groupe de citoyens.

Au courant des derniers mois, le maire et la directrice générale de la municipalité ont été l’objet de plusieurs commentaires désobligeants de la part de plusieurs individus ainsi que de calomnies concernant leur vie privée.

 

Celui-ci dit ne rien avoir à reprocher aux membres du conseil municipal, mais constate que ces derniers vivent dans la crainte de représailles au sein de la petite communauté de 647 habitants.

L’ex maire trouve cette situation malheureuse, lui qui venait de déposer un plan stratégique visant à revitaliser la petite municipalité et à remettre aux normes le système d’eau potable :

 

Pierre Martin pense que les deux récentes augmentations de taxes de 2 et 8% pourraient être derrière les motivations des citoyens mécontents. Cependant, celui-ci croit que les montants étaient raisonnables et nécessaires vu qu’il n’y avait eu aucune hausse au courant des 15 dernières années et que de nombreuses infrastructures avaient été négligées.

Constatant que ce type de situation est de plus en plus fréquent dans les petites municipalités au Québec, l’ex maire pense que le gouvernement devrait mieux protéger les élus :

 

Celui-ci dit ne pas savoir quelle sera la suite des procédures, mais s’attend à ce que le ministère des Affaires municipales intervienne en attendant la prochaine élection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here