Le passeport vaccinal aurait dû être débattu entre les députés selon Sylvain Roy

180

Sylvain Roy s’inquiète qu’une mesure aussi contraignante qu’un passeport vaccinal soit décrété sans débat entre les députés à l’Assemblée nationale.

À partir du premier septembre, les Québécois devront présenter une preuve vaccinale afin de pouvoir entrer dans un gym, un restaurant ou assister à un spectacle.

Tout en comprenant le besoin de prendre des mesures sanitaires, le député de Bonaventure déplore qu’une mesure qui prive la population de libertés de base soit adoptée de façon unilatérale par le bureau du premier ministre sans que l’opposition ne soit consultée.

Le député indépendant, qui est aussi sociologue, s’inquiète pour les jeunes qui grandissent et évoluent depuis 16 mois dans cette nouvelle réalité.  Il craint que cette perte de liberté individuelle devienne une normalité pour ce groupe de la population.

Deux classes de citoyens pourraient émerger, note le député Roy : ceux, dit-il, qui sont à l’aise avec la technologie et les autres.

Sylvain Roy réclame plus de transparence et plus de respect de la démocratie au sein du gouvernement Legault qui flirte, par moment, avec certaines tendances autoritaristes, conclut le député.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here