Le PQ demande à Québec de l’aide pour le camping sauvage

281
La députée péquiste Méganne Perry Melançon. (photo: Gilles Philibert)

Le Parti Québécois demande à Québec d’aider les municipalités gaspésiennes aux prises avec des campeurs qui ne respectent pas l’environnement sur les plages publiques.

La députée de Gaspé fait d’abord un appel à la civilité auprès des vacanciers en Gaspésie qui occupent des espaces non aménagés pour le camping. Cependant, elle note qu’il y a un type de clientèle qui ne respecte pas les lieux.

Mégane Perry Mélançon affirme qu’il s’agit d’une situation qui occasionne des problèmes de salubrité et de coexistences avec les résidents de la région qui nécessite l’intervention du gouvernement:

 

Dans un premier temps, la députée demande à Québec un budget spécial pour aider les municipalités qui vivent cette problématique à améliorer la surveillance;

 

Méganne Perry Mélançon demande aussi au gouvernement Legault d’appuyer les villes pour faire appliquer la règlementation pour les campeurs fautifs aux endroits où c’est en vigueur :

 

Selon la députée, Québec doit envoyer un message fort aux touristes fautifs afin de régler la situation rapidement.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Si les frontières auraient demeurées fermées, il n’y aurait pas eu ce problème et la population Gaspésienne aurait été moins à risque de contamination. On ne se mentira pas, il faut être réalise, la deuxième vague va nous frapper et c’est dans nos petites régions qu’elle va se pointer le nez en premier. Malheureusement, certains ont vu l’opportunité de venir faire ce qu’ils veulent, sans consultation, sans planification, allez allons-y coûte que coûte ! Cela aurait fait quoi que chacun visite leur propre région, pas plus qu’au début de la pandémie, sauf que là on peut sortir de chez soi. Bref, mauvaise décision du gouvernement ! Voilà le point de départ des envahissements !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here