Le PQ en processus pour demander un dépouillement judiciaire

712
La candidate péquiste dans Gaspé, Méganne Perry Mélançon. Photo: Gilles Philibert

La candidate du Parti Québécois dans Gaspé confirme qu’un processus est en cours afin d’obtenir un dépouillement judiciaire, suite à des irrégularités qui seraient survenues dans les résultats du vote.

Le PQ  devrait déposer d’ici vendredi une requête en ce sens devant un juge de la Cour du Québec.

Il remet en question les résultats obtenus dans la boite 61 du secteur de Wakeham qui donne 194 votes au Parti libéral et son candidat, Alexandre Boulay, alors que les autres partis n’ont reçu aucun appui.

En plus, des électeurs seraient prêts à témoigner qu’ils ont voté pour un autre parti que le PLQ, mais qu’ils n’apparaissent pas dans les résultats.

La candidate péquiste dans Gaspé, Méganne Perry Mélançon, justifie toute cette démarche et est confiante qu’un dépouillement judiciaire va changer l’issue de la soirée électorale.

 

Avec ce retournement,  le PQ se retrouverait avec 10 circonscriptions au Québec, ce qui changerait sa position à l’Assemblée nationale.

 

Méganne Perry Mélançon  confirme aussi que des électeurs seraient impliqués dans le processus judiciaire qui est entamé.

 

Pour sa part, le candidat de la CAQ, Louis Lebouthillier, propose tout simplement d’annuler les résultats de la boite 61, s’il y a eu, effectivement, des irrégularités.

 

La Loi électorale stipule qu’il y a trois raisons pour demander un dépouillement judiciaire, soit une égalité entre des candidats qui terminent premiers, une majorité qui serait serrée et des personnes qui auraient des motifs raisonnables de croire qu’il y a eu un dépouillement du vote inexact.

Écouter les entrevues réalisées à O’Leary vous informes sur le sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here