Le privé ne devrait pas remplacer Air Canada

583
Un avion Air Canada Jazz. Photo : Archives

Daniel Côté croit qu’une formule coopérative ou hybride pour remplacer Air Canada serait plus appropriée que de céder les liaisons abandonnées au secteur privé.

Le maire de Gaspé, qui est aussi président du comité sur le transport aérien à l’Union des Municipalités du Québec, se positionne ainsi suite à la décision du transporteur de cesser ses activités à Gaspé, Mont-Joli, Baie-Comeau et Val-d’Or.

Daniel Côté fait partie de la cellule de crise formée pour trouver une solution durable au transport aérien régional. Cette dernière est composée de l’UMQ, de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, du Réseau québécois des aéroports et de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

La maire est d’avis qu’il ne faut pas mettre toutes les billes dans le secteur privé qui se positionne en ce moment pour offrir une alternative au départ d’Air Canada.

 

Selon Daniel Côté, une formule coopérative ou un mixte avec le privé serait plus adéquat et éviterait un scénario comme celui qui vient de se produire.

 

Le maire de Gaspé cible le mois de septembre pour le retour d’un service aérien à Gaspé.

Une première rencontre de la cellule de crise aura lieu la semaine prochaine.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Une cellule de crise et des entrevues multiples, rien de mieux pour mettre des avions dans le ciel gaspésien.
    Gaston Langlais – Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here