Le Syndicat des producteurs de bois commande la suspension des activités d’abattage en forêt privée

382

Le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie commande l’arrêt immédiat de toute la production de bois en forêt privée.

Les négociations entre le syndicat et un groupe de transporteurs forestiers représentés par l’Association nationale des camionneurs artisans font du surplace. Le syndicat des producteurs de bois accuse les transporteurs de réclamer des augmentations plus élevées que ce qu’ils réclamaient en décembre.  Le rattrapage réclamé varie maintenant de 15 et 91%, prétend l’organisation, ce qui n’est pas confirmé par la partie des transporteurs forestiers.

Dans le contexte où les négociations ne permettent pas de conclure une entente et ainsi prévoir le calendrier des livraisons, le syndicat demande aux producteurs de cesser toute production pour une durée indéterminée.  Le premier vice-président du Syndicat des producteurs de bois, Pierre-Luc Arsenault, explique que certaines activités de transport se poursuivent pour sortir les inventaires sur les parterres de coupe.

 

 

Même si les positions entre les deux groupes sont aux antipodes, le vice-président est positif.  Les négociations se poursuivent et une rencontre a été fixée au 15 février.

 

 

Les transporteurs toujours actifs poursuivent leurs activités jusqu’au 12 février. La décision de poursuivre au-delà de cette date sera alors analysée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here