Les cerfs de Virginie aussi atteints par le coronavirus

666

Comme aux États-Unis, le cheptel gaspésien de cerfs de Virginie pourrait aussi être touché par la COVID-19.

Une étude a démontré que des cerfs vivant dans 4 états américains avaient contracté le virus, ce qui laisse présager le même scénario au Québec.

Sans encore être démontré, le virus pourrait avoir été transmis par l’humain.

Pour en savoir plus, le ministère de la Faune a effectué des recherches dans les dernières semaines dans les Laurentides et en Montérégie, deux régions où il y a beaucoup de cerfs et/ou la population a été grandement touchées par le coronavirus.  La biologiste en santé de la faune, Marianne Gagné, affirme que plusieurs hypothèses expliqueraient cette transmission.

Selon la biologiste, la Gaspésie serait moins touchée puisque les habitants ont été moins affectés par le virus, donc moins de risque de transmission.

COVID-19 ou non, Marianne Gagné demande aux chasseurs de toujours être prudents lorsqu’ils vont dépecer un cerf ou d’autres types de gibiers.

Le ministère de la Faune veut aussi s’assurer que les cerfs ne deviennent pas un vecteur de transmission de variants du virus aux humains.  Il n’est pas prévu que des recherches soient menées en Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here