Les municipalités pourraient devenir copropriétaires des parcs éolien d’Innergex

280

La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est déjà en pourparlers avec Innergex pour devenir partenaire des 5 parcs éoliens situés dans la région qu’il a récemment acquis.

Innergex vient de réaliser une importante transaction pour devenir l’unique propriétaire et exploitant des parcs éoliens Cartier. L’entreprise québécoise a racheté au coût de 630 millions de dollars les participations de son partenaire, TransCanada.

Le président de la Régie de l’énergie, Simon Deschênes, souligne que si ce partenariat voit le jour, les municipalités de la Gaspésie pourraient voir leurs actions être bonifiées.

 

Pour l’instant, la régie analyse la situation financière des parcs éoliens concernés avant d’aller de l’avant dans la transaction.

 

La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et l’organisme équivalent au Bas-Saint-Laurent ont créé l’Alliance de l’Est il y a quelques années. Ils seront probablement partenaires ensemble dans la transaction avec Innergex.

Cette transaction pourrait se concrétiser au mois de novembre prochain.

La régie est actionnaire dans trois parcs éoliens en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent : Nicolas Riou, Le Plateau 2 et Roncevaux. Elle pourrait éventuellement devenir actionnaire d’un autre parc aux Îles-de-la-Madeleine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here