Les offres du gouvernement rejetées par les travailleurs de l’éducation

296

Les travailleurs de l’éducation de l’Est du Québec ont rejeté l’offre du gouvernement provincial dans le processus de renouvellement de leur convention collective.

Les résultats des assemblées à distance sont éloquents puisque 98 % des personnes consultées ont refusé la proposition patronale, tandis que 100 % demandent des améliorations aux conditions d’exercice de leur travail et une reconnaissance salariale. La présidente du syndicat CSQ, Anne Bernier, commente l’offre reçue du gouvernement :

 

Selon elle, l’offre ne propose rien pour les élèves en difficulté, alors que les travailleurs de l’éducation souhaitent des services aux élèves qui correspondent à leurs besoins.

Anne Bernier soutient également que l’engagement de la CAQ d’abolir les 6 premiers échelons de l’échelle salariale pour attirer la relève dans la profession n’existe plus.

Du côté salarial, la présidente syndicale affirme qu’il y a du rattrapage à faire pour les enseignantes et enseignants :

 

Les 2 parties sont toujours à la table des négociations. Toutefois, Anne Bernier conclut en affirmant que le gouvernement démontre très peu d’ouverture mise à part leurs propres priorités à eux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here