Engouement des Montréalais pour les propriétés gaspésiennes

1518
Le centre-ville de Gaspé. Photo : Simon Bujold

Des résidents du grand Montréal démontrent de l’intérêt pour  l’acquisition de maisons en Gaspésie depuis le déconfinement de la région en mai suite à la COVID-19.

Les courtiers immobiliers de la région affirment être débordés de travail depuis leur retour le 11 mai dernier. Un des phénomènes qui surprend est le nombre d’appels provenant du 514 et 450 pour de l’information sur les propriétés à vendre.

Pour Francine Couturier à Gaspé, cela représente au moins 60% de ses appels. Pour elle, il y a un engouement évident pour les gens de ce secteur à venir s’établir en région et pour certains, poursuivre leur travail.

 

Même constat d’Alexandra Gagnon, qui affirme avoir au moins 50% des appels provenant de Montréal pour s’informer sur les résidences sur le marché au centre-ville de Gaspé.

 

Les secteurs en périphérie du centre-ville sont aussi prisés, selon le courtier immobilier, qui précise que sa collègue, Louise Hélène Delorme,  a reçu encore plus de demandes d’information :

 

Francine Couturier voit dans cet intérêt une remise en question sur les priorités de la vie provoquée par le confinement lié au coronavirus.

 

Pour Louise Brash, courtier immobilier dans la Baie-des-Chaleurs, la tendance est bien réelle. Elle affirme recevoir des dizaines de demandes à chaque jour :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here