Les quadistes sont appelés à respecter les règles de conduite

1445
La conduite de VTT par des jeunes enfants est souvent banalisée dans des régions rurales. Photo: Archives

La Sûreté du Québec rappelle les lois et règlements en vigueur lorsqu’un véhicule hors route est utilisé afin de prévenir les accidents graves et aussi mortels. La période estivale voit en effet le nombre de VTT (véhicule tout terrain) augmenter considérablement.

Ainsi, il est interdit de circuler sur les chemins publics sauf exceptions bien rares soit-elles. Bien sûr pour s’y retrouver, il faut détenir un permis de conduire. Un véhicule hors route peut se déplacer sur les routes seulement en les traversant. En contrevenant à cette règle, les amendes s’élèvent à 350$. Il est également prohibé de circuler sur un terrain privé en tout temps sans l’autorisation préalable des propriétaires. Les amendes demeurent à 350 $ lorsque cette règle n’est pas respectée. De plus, tous les quadistes doivent porter un casque sinon ils sont passibles d’une contravention de 350 dollars encore.

Les seuls véhicules que les mineurs de moins de 16 ans peuvent conduire sont les véhicules de type jouet uniquement sur une propriété privée avec l’autorisation de son propriétaire. Un véhicule jouet fonctionne grâce à une batterie ou un petit moteur à gaz n’allant pas très vite. Si un adolescent se retrouve au volant d’un VTT, l’adulte responsable qui permet cette situation peut recevoir une pénalité de 450$.

Par contre, en cas de comportement interdit, les contrevenants ne perdent aucun point d’inaptitude, seul leur portemonnaie écope considérablement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here