Les risques de voir une forêt s’embraser sont très élevés en Gaspésie

338
Un feu de forêt. Photo : Facebook/SOPFEU

L’indice d’inflammabilité en Gaspésie varie de très élevé à extrême.

Pour cette raison, la SOPFEU invite la population à la plus grande des prudences. Présentement, les feux à ciel ouvert sont interdits dans la majorité des régions du Québec, mais cette interdiction n’est toujours pas en vigueur dans l’Est-du-Québec, explique Isabelle Gariépy, la directrice régionale de l’Est.

 

Même si les températures ne sont pas encore très chaudes et qu’il reste un peu de neige à certains endroits, les résidus au sol exposés au soleil peuvent devenir rapidement très inflammables.

 

Ailleurs, il est interdit depuis 8h00 ce matin de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans à peu près toutes les régions habitées du Québec.

Cette décision des autorités a été prise étant donné que depuis plusieurs jours, le Québec est privé de précipitations et que les prévisions météorologiques d’Environnement Canada annoncent du temps sec pour quelques autres journées dans plusieurs régions, ce qui augmente le risque d’incendie de forêt.

Depuis le début de la saison, la SOPFEU est intervenue à 123 reprises au Québec comparativement à une moyenne de 102 interventions à ce temps-ci de l’année.

Présentement, 12 incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison, 138 incendies de forêt ont touché 114,2 hectares, des données légèrement supérieures à celles de la moyenne des dix dernières années à la même date.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here