Les transporteurs disent présenter des ajustements conformes au marché

256
Du bois. Photo : Archives

Le représentant des camionneurs explique que les demandes plus élevées visent à corriger une erreur du passé et compenser la hausse des coûts d’opération.

En décembre, le rattrapage réclamé pour 3 ans par les camionneurs était de 27,5% pour les distances de 100 à 150 kilomètres, de 32,5% pour les distances de 150 à 200 kilomètres et de 37,5% pour les trajets de 200 à 250 kilomètres.

Le représentant du secteur forêt pour l’Est-du-Québec à l’ANCAI, Carol Girard, explique que la grille de calcul utilisée par le syndicat est erronée.  Un vaste travail d’analyse du marché au Québec depuis le mois de janvier, a permis de constater que les augmentations réclamées en décembre ne comblaient pas le manque à gagner.  Les transporteurs ajustent leurs demandes à la réalité du marché, note aussi Carol Girard.

 

 

Carol Girard soutient que l’ajustement est maintenant nécessaire et qu’il est réaliste selon le marché.

Selon le représentant des camionneurs, les coûts d’opération ont grimpé de près de 30% au cours des dernières années.

Carol Girard se dit lui aussi optimiste pour la suite des négociations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here