L’industrie des pêches réclame du financement d’Ottawa

134

Les pêcheurs, aquaculteurs et industriels du Québec unissent leurs voix pour réclamer un fonds fédéral d’aide à l’innovation.

Ils font ainsi écho à celle du ministre québécois des Pêcheries, Laurent Lessard, qui presse son vis-à-vis Dominic LeBlanc d’accorder au Québec les mêmes avantages dont profite l’industrie de l’Atlantique.

Le président de l’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec, O’Neil Cloutier, qualifie d’excessivement grave l’exclusion du Québec du Fonds d’innovation des pêches de l’Atlantique, doté d’une enveloppe de 325 millions de dollars, depuis le printemps dernier.

 

Dans un courriel, le cabinet du ministre des Pêches et des Océans explique que de nouveaux investissements dans le secteur du poisson et des fruits de mer au Canada atlantique sont nécessaires pour sa modernisation.

O’Neil Cloutier insiste toutefois pour dire que ce besoin est tout aussi réel au Québec.

 

De plus, le cabinet de Dominic LeBlanc précise que le ministère a investi 20 millions de dollars dans le nouveau Programme d’adoption des technologies propres pour les pêches et l’aquaculture annoncé en décembre, une mesure accessible à l’ensemble de l’industrie.

Or, le ministre provincial Laurent Lessard réclame un Fonds Canada-Québec distinct de 30 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here