Des élus du PQ demandent un retour du système d’alerte

737

Des élus du Parti Québécois demandent au gouvernement du Québec de diminuer les restrictions dans la région pour contrer la COVID-19 après le 8 février, si le bilan se maintient.

Après deux semaines de couvre-feu et plusieurs contraintes, la région a vu son nombre de cas actif diminué à 9 cette fin de semaine.

Méganne Perry Mélançon, Sylvain Roy et Joël Arseneau croient qu’après tous les efforts de la population, il serait normal de revenir avec le système d’alerte de couleur et des restrictions qui reflètent l’état de la situation, et non du mur-à-mur, comme c’est le cas en ce moment.

Selon Joël Arseneau,  porte-parole en matière de santé pour le PQ, si la situation demeure stable, le gouvernement devrait d’agir en ce sens après le 8 février :

 

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon veut aussi des assouplissements de la part de Québec si le portrait de la région se maintient comme il est :

 

Les députés péquistes Perry-Mélançon, Roy et Arseneau sont d’avis qu’il serait aussi important de protéger la région et son bilan de la COVID-19 en remettant en place un système de contrôle routier:

 

Pour sa part, Pascal Bérubé mentionnait lundi dans le Journal de Québec, « Si la situation demeure inchangée c’est une nécessité que l’on revienne aux paliers de couleurs. Je ne voit pas pourquoi la région demeurerait en zone rouge. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here