Les enseignants du campus de Gaspé font pression sur Québec

606
Le campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Photo: Geneviève Patterson

Le syndicat représentant les enseignants du campus de Gaspé au Cégep de la Gaspésie et des Îles fait pression sur Québec pour en venir à une entente négociée pour une nouvelle convention collective.

Le personnel enseignant de Gaspé trouve désolant que depuis plus d’un an les négociations soient au beau fixe et que le gouvernement manque de volonté pour régler la convention échue depuis octobre 2019.

La présidente du Syndicat du personnel enseignant du Cégep de la Gaspésie et des Îles au campus de Gaspé, Isabelle Bisson-Carpentier, dénonce les offres patronales qui ne sont pas suffisante pour répondre aux demandes des professeurs des 13 institutions affiliées au syndicat CSQ.

 

 

Elle cite en exemple, les tâches des enseignants qui sont alourdies avec le téléenseignement qui est un mode bien différent de formation que celui donné en classe:

 

Parmi les autres points de négociations, il y a ceux liés à la précarité des emplois et la conciliation travail-famille.

Isabelle Bisson-Carpentier affirme que les professeurs vont manifester mercredi prochain devant le campus de Gaspé pour dénoncer le blocage patronal de la négociation. Pour l’instant, il n’y a pas de mandat de grève, mais la présidente précise que cette option pourrait être étudiée s’il n’y a pas d’avancement bientôt :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here