L’UQAR modifie ses exigences au BAC en enseignement

374
L'Université du Québec à Rimouski. Photo : Archives

Les étudiants à l’UQAR qui sont en voie de devenir des enseignants pourront partir au quatrième stage de leur formation sans avoir réussi l’épreuve obligatoire de mathématique.

Le comité de module au bac en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’UQAR a décidé de surseoir à cette exigence pour cette année.

Les étudiants qui ont échoué lors du test récemment pourront partir au stage 4 l’automne prochain.  Ils se reprendront l’hiver suivant.  Avant la décision qui vient de tomber, les étudiants qui échouaient devaient suspendre leurs études pour 1 an.

Depuis 2008, le tiers des étudiants en moyenne échoue à ce test de mise à niveau chaque année.  Le comité a pris cette décision en réaction à la pandémie, explique la Doyenne des études à l’UQAR, Dominique Marquis.

L’UQAR est la seule institution à exiger la réussite du test de mathématique pour réaliser le quatrième stage. Les autres universités empruntent des formules différentes, tel des tests diagnostiques en entrée au bac, associé à des cours de mise à niveau au besoin.  L’UQAR songe d’ailleurs à modifier la formule tout en maintenant une évaluation des compétences des futurs enseignants diplômés.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here