Une mère endeuillée dénonce le manque d’accès aux soins de santé

128

Une mère de la Baie-des-Chaleurs demande au ministère de la Santé d’améliorer sa Politique de déplacement des usagers.

Véronique St-Pierre a perdu son fils de 11 ans, Félix, le printemps dernier. Il est mort d’une récidive d’un cancer. Elle affirme que le manque d’accès aux soins médicaux a provoqué des situations extrêmement difficiles pour son enfant et toute sa famille.

En 2016, elle a dû parcourir plus de 17 000 kilomètres en voiture pour que son fils reçoive des traitements de chimiothérapie au centre d’oncologie pédiatrique de Québec. Les grandes distances à parcourir les ont placés, elle et son fils, dans des situations aberrantes.

 

Véronique St-Pierre croit que le ministre de la Santé doit modifier la Politique de déplacement des usagers en rehaussant le remboursement des frais, incluant le transport par avion.

Elle se dit consciente de vivre en région éloignée des centres urbains. Cependant, elle affirme que l’intelligence et la créativité politique doivent prendre le relais quand le système atteint sa limite.

 

Véronique St-Pierre participait hier matin à un point de presse en compagnie du député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy, qui voulait dénoncer le manque d’accès aux soins de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here