Mésentente sur le prix fixé pour la crevette à Gaspé

1879

Les transformateurs de crevette de Rivière-au-Renard et L’Anse-au-Griffon n’ont pas l’intention d’acheter cette ressource en raison du prix déterminé par la Régie des marchés agricoles pour la 1ère partie de la saison.

Ainsi, la régie a donc penché sur la proposition de l’Office des pêcheurs du Grand Gaspé, qui a basé son argumentaire sur l’état des marchés pour les prochains mois. Son directeur, Patrice Element, qualifie l’offre de très raisonnable :

 

Selon Patrice Element, les pêcheurs n’ont pas l’intention de prendre la mer sans s’assurer de la rentabilité de leurs opérations :

 

La situation occasionnée par la pandémie mondiale n’a certainement pas aidé les exportations, mais la période de déconfinement actuelle pourrait faire en sorte que les marchés s’ouvrent pour les produits tels que la crevette. Patrice Element émet certaines réserves sur les inventaires des usines :

 

La décision de la Régie des marchés agricoles tient compte de la période du 1er avril au 30 juin prochain. L’Association québécoise de l’industrie de la pêche a toujours la possibilité d’aller en arbitrage pour la 2e moitié de la saison si elle n’accepte pas les prix actuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here