Métaux Osisko à Murdochville, pour ou contre

2506

La possible relance des activités minières à Murdochville n’est pas vue de la même façon par tous les intervenants.

Rappelons que Métaux Osisko a confirmé son intérêt pour se porter acquéreur de Mine Gaspé qui appartient à Glencore Canada. Ce transfert d’actifs se traduira par le versement d’une somme de 25 millions.

À l’instar de la mairesse de l’endroit qui voit le projet d’un bon œil, le préfet de la Haute-Gaspésie, Guy Bernatchez voit la relance de façon positive. Il affirme que le développement de cette entreprise bénéficiera à toute la région avec des emplois bien rémunérés. Il croit que ce projet est acceptable socialement si la compagnie fait les choses comme il se doit, surtout que le cuivre est un élément chimique aux multiples usages :

 

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus ne partage pas cette opinion. Pascal Bergeron croit plutôt que le développement minier est un développement d’un autre siècle et que la ville de Murdochville s’est remise d’une première fermeture douloureuse avec la fin des activités de Noranda en 2002. Il croit qu’il est temps de tourner la page et de poursuivre le développement récréotouristique amorcé par la ville :

 

Métaux Osisko poursuit ses travaux afin de savoir si la mine à ciel ouvert du mont Copper est rentable à long terme.

2 COMMENTAIRES

  1. je suis pour a100 mph la gaspésie ne peut pas survivre avec seulement le côté touristique il faut de l’industrie si on veut garder nos jeune ici bien sur tout en respectant les normes environnementales et aussi il n’y aura pas de fonderie ce qui était très poluant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here