Murdochville attaque de front ses problèmes de gaspillage d’eau potable

255

La ville de Murdochville souhaite entreprendre des actions concrètes pour économiser ses faibles ressources d’eau potable.

La mairesse Délisca Ritchie-Roussy s’associe donc avec la campagne québécoise Mon Empreinte bleue proposée par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) pour enrayer les problèmes de consommation d’eau. Pour remplir l’objectif principal de cette stratégie, c’est-à-dire de réduire de 20 % la quantité d’eau distribuée par personne par rapport à l’année 2015, la municipalité offre la possibilité à ses citoyens (moins d’un millier) de se procurer une trousse de produits économiseurs d’eau qui consomment 40% moins d’eau que des produits conventionnels, soit l’équivalent en eau du contenu d’un camion-citerne.

60 trousses comprenant une pomme de douche, des aérateurs de robinet de salle de bain et cuisine seront disponibles. Les citoyens peuvent s’en procurer en déboursant entre 13 et 18 dollars, l’équivalent de 50% du prix courant puisque Murdochville et Hydro-Québec défraient l’autre 50% du prix pour encourager les locaux dans ce projet.

Rappelons que la municipalité s’approvisionne grâce à un puits et certaines infrastructures existant depuis la fondation de la ville en 1953. Ce système archaïque force même parfois les habitants à chercher de l’eau ailleurs pour ensuite la bouillir afin de la consommer proprement. Madame Ritchie-Roussy évoque donc que le blâme ne repose pas uniquement sur les épaules des citoyens en raison du gaspillage mais aussi sur les installations dont la ville dispose.

Pour commander les trousses, il faut visiter le site www.hydroquebec.com/economiser-eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here